« Une bonne hygiène de vie », c’est quoi ?

« L’hygiène de vie » ou « le contexte bio-psycho-social » d’un individu

Activité physique favorisant la bonne hygiène de vie selon l'Ostéopathe Florian Gaubert à Uchaud dans le Gard

Qui ne s’est jamais entendu dire : « Prenez soin de vous », « Privilégiez une bonne hygiène de vie » ou bien encore « Prenez de meilleures habitudes pour votre corps« . Mais qu’est-ce qui participe à une bonne hygiène de vie ? L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) parle de « contexte bio-psycho-social », impliqué plus qu’on ne le croit dans la santé d’un individu.

Voici quelques conseils généraux, qui participent à maintenir une bonne hygiène de vie. Attention cette liste n’est pas exhaustive et tous ces conseils ne se substituent en rien à un suivi médical régulier !

  1. privilégier une activité physique régulière et adaptée, pour fortifier la musculature, préserver le capital osseux, diminuer les risques cardio-vasculaires, entretenir la silhouette et prévenir la surcharge pondérale, gagner en souplesse, etc… Nous n’avons pas fini de répéter les bienfaits d’une activité physique adaptée pour le corps !
    A titre d’exemple, une ceinture abdominale gainée, c’est beaucoup moins de contraintes qui s’exercent sur la région lombaire, et beaucoup moins de risque d’avoir un « lumbago » (crise douloureuse aiguë au niveau du bas du dos) sur le long terme !
  2. Eviter tous les éléments toxiques pour le corps : cigarette, alcool, drogue, mauvaise nutrition … sans oublier la sédentarité ! De nombreux professionnels peuvent vous aider à diminuer / stopper ces éléments nocifs : médecin spécialisé, diététicien, nutritionniste, hypno-thérapeute, etc …Par exemple, il a été prouvé que la cigarette favorise l’ostéoporose et donc le risque de fracture spontanée passé un certain âge. Le tabac est aussi un facteur favorisant sur les douleurs chroniques, y compris le mal de dos !
  3.  Avoir un chaussage adapté à votre statique et à votre morphologie
  4. Au moins deux à trois visites annuelles en ostéopathie pour que votre Ostéopathe s’assure qu’aucune restrictions de mobilité perturbent le fonctionnement du corps !
  5. Prévenir la posture à l’effort comme au repos :
  • éviter les efforts avec déséquilibre entraînant des contraintes asymétriques
  •  éviter les efforts avec port de charges excessives, rotation et torsion du dos
  • préférer le port d’une ceinture lombaire lors d’un effort trop contraignant pour le corps
  • se servir au maximum des jambes pour ramasser un objet poser sur le sol et surtout le porter le plus près possible de son corps pour qu’il soit le plus proche du centre de gravité du corps.
  • pour le travail de bureautique, les dernières études publiées montrent que :
    • le haut de l’écran de l’ordinateur doit être 15 cm sous la ligne horizontale du regard
    • l’écran doit être à une distance d’environ 70 cm des yeux
    • l’individu doit être bien installé, avec les épaules détendues et basses, sur une chaise pivotante avec dossier incliné à 10° – 20° vers l’arrière, le bassin à 90° des cuisses et les pieds à plat, sans croiser les jambes
  • alterner les positions assise / debout fréquemment en prenant des pauses régulièrement
  • avoir la position la plus économique pour le corps. Avoir une literie adaptée :
  • choisir un sommier à lattes avec un matelas assez ferme
  • ne pas dormir sur le ventre avec un oreiller
  • choisir un oreiller adapté à la lordose cervicale et la cyphose dorsale (courbures naturelles du rachis)
  • changer tous les 10 ans environ la literie, et tous les 1 an / 1 an et demi l’oreiller

Pour toute question supplémentaire, n’hésitez pas à me contacter !

Laisser un commentaire