La prise en charge ostéopathique de la femme enceinte et en post-partum

Prise en charge en ostéopathie de la femme enceinte et en post-partum par Florian Gaubert, Ostéopathe à Uchaud dans le Gard

Pourquoi consulter ?

Pendant la grossesse, le corps de la femme enceinte est soumis à des modifications de tout l’organisme et de sa posture afin de faire face au développement de l’embryon puis du foetus. Ces modifications multivariées sollicitent énormément toutes les structures du corps. Ces adaptations nécessaires peuvent entraîner un schéma dysfonctionnel pouvant conduire à l’apparition de divers symptômes : névralgies sciatiques, névralgies crurales, syndrome du canal carpien, lombalgie aigüe, etc … 

L’ostéopathie permet de prendre en charge ces symptômes en traitant les dysfonctions à l’origine de compensations néfastes et a aussi une action préventive avec un suivi adapté durant la grossesse.

Remarque : l’ostéopathie ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel.

Lors du premier trimestre

La prise en charge en ostéopathie permet d’optimiser les régulations neurovégétatives avec des techniques adaptées, pour ainsi agir sur les nausées, les vomissements, les troubles du transit, la lombalgie et l’irritabilité fréquents à cette période. 

Lors du second semestre :

Les contraintes sur les viscères de l’abdomen sont nombreuses à cause de l’expansion de l’utérus. Le diaphragme peut ainsi être sur-sollicité et être en dysfonction (cf article à ce sujet). Cela peut entraîner des troubles digestifs, vasculaires, des contractions : l’intervention de l’ostéopathie permet de restaurer la mobilité du bassin et de l’abdomen et d’améliorer la souplesse des tissus environnants. 

Lors du troisième trimestre:

L’action de l’ostéopathe sur l’équilibre général du corps, sur les zones vertébrales trop sollicitées ou au contraire pas assez, et sur les tissus, permet une prise en charge efficace des douleurs (dorsales, lombaires, pelviennes, etc …), du reflux gastro-oesophagien, de la fatigue et du syndrome du canal carpien souvent rencontrés à cette période.

De plus, l’accouchement demande une mobilisation totale de la force et de l’énergie de la future maman. Le travail de l’ostéopathe consiste à repérer toutes les dysfonctions qui entraînent des perturbations et à agir ensuite pour diminuer les contraintes liées au passage du faetus dans le canal génito-pelvien de l’accouchement. 

Après l’accouchement : le post-partum 

La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle favorise de nombreuses améliorations :

  • elle traite les douleurs spécifiquement liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, suite de péridurale, césarienne…)
  • elle facilite le confort dans l’allaitement
  • elle traite les douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…)
  • elle restaure une posture de confort

Elle optimisera la rééducation périnéale et favorisera ainsi un retour normal aux activités de la vie courante.

Pour toute question supplémentaire, n’hésitez pas à me contacter !

Laisser un commentaire