Ostéopathie et vertiges causés par des troubles neuro-otologiques

Ostéopathie et vertiges causés par des troubles neuro-otologiques par Florian Gaubert, ostéopathe à Uchaud dans le Gard

Préambule

Ne sont concernés dans cet article que les vertiges entrainant un étourdissement et / ou une instabilité posturale causés par des troubles neuro-otologiques aigus ou plus chroniques, sans qu’aucune cause vasculaire, néoplasique, neuropathique, médicamenteuse, métabolique, psychologique ou qu’aucun dysfonctionnement postural sans composante neuro-otologique n’en soit responsable.

Il s’agit d’un trouble médical courant avec une prévalence de 30 % au cours de la vie. On estime ainsi que ce type de vertige représente 2 à 5 % des consultations médicales de premier recours.

Ces vertiges ont un impact considérable sur la qualité de vie de l’individu qui en souffre car ils altèrent leur capacité à effectuer des activités quotidiennes, entraînent un isolement social et sont responsables d’un absentéisme professionnel entraînant une perte socio-économique importante.

Une étude s’est alors intéressée à l’impact que pouvait avoir la prise en charge ostéopathique sur ces vertiges causés par des troubles neuro-otologiques.

L’étude scientifique

Il s’agit d’une méta-analyse (étude à haut niveau de preuve) publiée en Octobre 2022 dans le Journal of Osteopathic Medicine et qui a analysé des études comparant l’efficacité d’un traitement ostéopathique à une autre prise en charge sur ce type de vertige : une norme de soin, une intervention manuelle différente, de l’exercice, une thérapie comportementale ou bien encore une prise en charge placebo.

Onze essais contrôlés randomisés et une études observationnelle ont été inclus pour réaliser cette méta-analyse, tous publiés avant Mars 2021 et incluant des patients adultes souffrant de vertiges dus à des troubles neuro-otologiques seulement. L’âge médian des participants était de 53 ans (extrêmes : 33 ans, 73,4 ans), 60,5 % étaient des femmes et 39,5 % étaient des hommes.

Le but de cette méta-analyse était ainsi de comparer statistiquement l’efficacité d’une prise en charge en ostéopathie à un traitement analogue en évaluant l’évolution de l’invalidité, de la gravité et de la fréquence des étourdissements liés à un trouble neuro-otologique.

Résultats

Malgré un échantillon d’études de petite taille, les résultats de la méta-analyse suggèrent que le traitement ostéopathique a permis :

  • une diminution significative de l’invalidité associée aux étourdissements
  • une diminution significative de la gravité des étourdissements
  • une diminution significative de la fréquence des étourdissements

D’autre part, l’étude précise que ces résultats ont probablement les effets suivants, sans que suffisamment de données n’ai plus être exploitées pour le prouver : une amélioration de la qualité de vie, une réduction du stress associé, une diminution de la prise de médicaments et une augmentation de la mobilité ressentie.

Enfin, l’étude révèle que le traitement ostéopathique est ainsi bien toléré par les patients souffrants de vertiges causés par des troubles neuro-otologiques, puisqu’elle ne rapporte que quelques événements indésirables mineurs, tels que des douleurs au cou et des maux de tête transitoires et bénins

Conclusion

Il peut exister de nombreuses causes responsables de vertiges et lorsqu’il s’agit d’un motif de consultation en cabinet d’ostéopathie, l’ostéopathe s’assurera toujours qu’un bilan médical adapté aura été réalisé afin de s’assurer que son patient bénéficie bien de la norme de soins.

Le cas échéant et lorsque qu’aucune contre-indication médicale n’est posée, la prise en charge en ostéopathie semble être une thérapeutique de choix dans le traitement des vertiges causés par des troubles neuro-otologiques !

Pour plus d’informations en lien avec cet article « Ostéopathie et vertiges causés par des troubles neuro-otologiques »», n’hésitez pas à me contacter !

Laisser un commentaire