L’ostéopathie : une précieuse aide pendant la ménopause !

Dix millions de femmes sont concernées par la ménopause en France et quatre cent mille nouvelles femmes entrent en période ménopausique tous les ans. Ainsi, environ 20 % des femmes ménopausées se plaignent de symptomatologie sévère et près d’un tiers d’entre elles sont à la recherche d’une prise en charge thérapeutique.

La ménopause désigne la période de la vie d’une femme où l’activité folliculaire hormonale ovarienne est stoppée définitivement de manière naturelle. Elle est affirmée cliniquement à la suite d’un arrêt des règles supérieur ou égal à 12 mois et apparaît en moyenne vers l’âge de 50 – 52 ans en France. Au moins 85 % des femmes ménopausées rapportent au moins un des symptômes suivants, appelés symptômes climatériques :

  • Les symptômes somato-végétatifs : 

– les bouffées de chaleur, transpiration : elles touchent 79 % des femmes ménopausées
– des modifications de la peau
– une prise de poids et une augmentation du risque d’ostéoporose
– une symptomatologie somatique : douleurs articulaires (57 % des femmes ménopausées à 2 ans), une gêne musculaire, une gêne au niveau du coeur (battements de coeur inhabituels, palpitations, battements irréguliers, oppression) et une insuffisance veineuse

  • Les symptômes uro-génitaux :

– sécheresses vaginales (sensation de sécheresse ou brûlures du vagin, difficultés lors des rapports sexuels) : elles touchent 47 % des femmes après 3 ans de ménopause
– troubles sexuels : troubles de la libido et dysfonction sexuelle (42 à 88 % des femmes en post-ménopause)
– troubles urinaires (difficultés à uriner, besoin croissant d’uriner, incontinence) : 12 % en début de ménopause et 14 % en post-ménopause

  • Les symptômes psychiques :

– humeur dépressive (se sentir déprimée, triste, au bord des larmes, manque d’énergie, sautes d’humeur) : 23 % à 34 % des femmes en post-ménopause
– troubles du sommeil (difficulté pour s’endormir, difficultés à dormir d’une traite, réveil matinal) : ils touchent 45 % des femmes après 3 ans de ménopause
– irritabilité (sensation de nervosité, de stress, sensation d’agressivité)
– anxiété (sentiment d’angoisse, sensation de panique)

Pendant la ménopause, les carences en œstrogènes favorisent les défauts d’élasticité de la peau, des ligaments et des fascias (ces structures qui recouvrent les muscles), les troubles de la tonicité musculaire et les troubles de la mobilité articulaire. Le praticien va donc traiter les dysfonctions correspondantes qu’il aura mis en évidence lors de ses tests. Par une prise en charge globale, l’ostéopathie traite l’ensemble du corps et agit donc sur tous les symptômes de la ménopause.

Pour preuve, une étude clinique réalisée en 2017 a permis de montrer qu’une seule consultation ostéopathique permettait de réduire de 18,5 % l’ensemble des symptômes de la ménopause installés depuis en moyenne 5 ans ! L’étude a même constaté une diminution allant jusqu’à 35 % pour certains symptômes : l’irritabilité, les troubles du sommeil et la fatigue physique et mentale.

De nombreuses patientes se sentent seules face à leur souffrance et l’ostéopathie permet d’améliorer la qualité de vie pendant la ménopause. Elle apportera un réel bénéfice pour mieux vivre avec.  L’ostéopathie est une réelle aide thérapeutique proposée aux femmes ménopausées !

 

Prise en charge de la ménopause par Florian Gaubert Ostéopathe à Uchaud

 

Attention, une prise en charge ostéopathique ne dispense pas d’un suivi médical conventionnel.

Pour toute autre question, n’hésitez pas à me contacter !

 

Laisser un commentaire